La cabane, tout un symbole

Et si construire une cabane n'était pas un acte si anodin ? Décryptage d'une symbolique forte...

Je ne sais pas vous, mais nous, des souvenirs de cabanes on en a plein la tête. Certains sont lointains, un peu égarés dans le flou nostalgique de l’enfance quand d’autres sont là, tout proches, avec des odeurs et des ambiances encore bien perceptibles. Dans tous les cas, ces réminiscences sont impérissables, gravées à vie pour la plupart, parce qu’elles sont avant tout liées à une expérience émotionnelle forte. Et ce n’est finalement pas très étonnant, car derrière le côté ludique de la cabane se cache une dimension symbolique puissante.

Un refuge rassurant

Une cabane, c’est d’abord un abri, un cocon, un havre de paix. Une bulle de protection qui nous ramène à notre propre origine. Un repère secret, pour s’échapper et discrètement observer le monde. Un petit espace rien qu’à soi, fortifié et interdit aux intrus. L’occasion d’appuyer momentanément sur pause dans cette vie parfois un peu folle. 

Un espace de liberté

Terrain de jeu infini, à l’intérieur de sa construction on s’invente des histoires, des personnages, des aventures incroyables. On devient maître de son propre univers, on se créé un espace propice à l’imaginaire. On y compose sa propre expérience, avec ses règles et ses transgressions, loin des parents par exemple. Tout y devient possible, même faire le tour du monde, rencontrer les dinosaures ou voyager dans l’espace. 

Une passerelle vers l'adulte

Pour l’enfant, bâtir sa cabane peut aussi s’apparenter à une projection vers l’âge adulte. Une sorte de mécanisme de mimétisme des « grands ». Le modèle parental est une certitude rassurante, un chemin tracé, un exemple à suivre. Construire sa cabane peut être interprété comme une reproduction de ces comportements typiques et un moyen d’appréhender les codes et usages des adultes. 

Une destinée fugace

Souvent de bric et de broc, instables dans leur structure et dans leur destinée, les cabanes se construisent et se déconstruisent au gré des envies enfantines, des péripéties imaginaires, des collectes de matériaux. La cabane ne serait-elle pas à l’image de la destinée humaine, une allégorie de l’homme et de son passage sur Terre ? Petite, fragile et éphémère… 

Un appel de la nature

Les cabanes ont un lien indissociable avec la nature. Elles représentent un idéal de pureté et de simplicité, intégrées à la perfection dans leur environnement. Elles incarnent le souvenir et la nostalgie inconsciente de modes de vie passés, de rapports intenses à la nature et de symbiose avec l’univers. 

Plus de doute, les cabanes et leur symbolique nous parlent de toute leur force. Chacune d’entre elle est unique et chacun d’entre nous y trouvera son bonheur et ses réponses.

Allez hop, nous filons… L’envie d’en construire une nouvelle avec nos enfants est trop forte ! 

Rejoignez la communauté inöuqa !

contact@inouqa.com