Cam & Ben, famille adoptive

On s'est rencontré par hasard dans le Grand Nord... Depuis, ils m'aiment comme mes vrais parents.

Je vous ai déjà dit que je venais du Grand Nord, non ? Nager dans des mers gigantesques, remplies de nourriture, avec des paysages magnifiques tout autour, c’était vraiment le paradis. J’adorais barboter dans l’eau, même si, je dois bien avouer, elle était souvent froide, très froide, glacée parfois. J’en frissonne encore ! Mes parents et ma famille s’occupaient de moi tout le temps et m’apprenaient tout un tas de choses. Ma maman me prenait souvent sous sa nageoire où je me sentais comme dans une bulle, un cocon. Mon papa, le plus drôle de tous les papas, me faisait beaucoup rigoler avec ses grimaces dans l’eau. C’était aussi le plus fort : il nous protégeait de tous les dangers. On nageait dans le bonheur…

Malheureusement, un jour, des bateaux humains nous ont attaqué. Mes parents m’ont crié de m’enfuir et d’aller me cacher. J’ai nagé le plus vite possible sans regarder derrière moi. Je ne les ai jamais revus. Ils me manquent…

Mais il faut croire en sa bonne étoile. La mienne a vite brillé à nouveau. J’ai eu la chance inattendue et incroyable de rencontrer une nouvelle famille génialissime !

Par une belle matinée ensoleillée, dans les eaux profondes de la baie d’Husavik, un lieu où j’adore venir me faire des copains, j’ai vu un bateau humain. J’ai d’abord eu très peur. Ça me rappelait de terribles souvenirs. Mais très vite, j’ai aperçu deux sourires radieux, généreux, et des paires d’yeux brillants, scintillants d’émotion et de gentillesse. À ce moment-là, j’ai eu un pressentiment. Mieux que ça… je savais que ma vie avait changé.

Alors j’ai osé sortir ma nageoire pour leur faire coucou. Ils m’ont fait un signe de la main en retour. J’ai commencé à faire des ronds, des galipettes et des pirouettes pour les impressionner. Je me suis instantanément bien sentie à leurs côtés. J’ai suivi leur trajet le plus possible, je ne voulais pas les perdre de vue, plus les quitter. Eux non plus apparemment. Ils m’ont adopté, comme ça, sans vraiment réfléchir. Ils ont sans doute senti que je les aimais bien et que j’avais besoin d’une nouvelle famille à aimer très fort.

Eux, c’est Cam et Ben comme je les appelle. Mes parents adoptifs. Ils sont un peu comme moi, c’est pour ça qu’on s’entend aussi bien. Ils ont toujours de bonnes idées pour s’amuser et apprendre. Bon, parfois, comme tous les parents, ils sont plus sévères quand je fais des bêtises ou que je n’écoute pas. Ça m’arrive même d’être punie… Mais c’est normal je pense quand c’est mérité.

 

Ils m’expliquent et m’apprennent tout ce qu’ils savent sur les humains. Leurs comportements et traditions sont assez bizarres mais, finalement, la plupart d’entre eux n’a pas si mauvais fond.

Je me plais beaucoup avec Cam et Ben. Ils m’aiment comme mes vrais parents, me stimulent et me répètent tout le temps d’utiliser le plus possible mon imagination et ma créativité. Que ce sont elles qui me rendent unique et différente. Et moi, j’aime être unique et différente. 

Enfin voilà, vous savez comment je suis arrivée ici, à vous raconter mon histoire, notre histoire. Il faut que je vous quitte, j’ai encore quelques devoirs à faire. Mais je reviens vite pour vous parler un peu plus des humains : ils font quand même tout un tas de choses très étranges que je ne comprends pas toujours. Il faut aussi que je vous présente un peu plus Cam et Ben. Leur métier est tellement trop cool : ce sont des constructeurs de cabanes !!! Incroyable non ? À bientôt…

Rejoignez la communauté inöuqa !

contact@inouqa.com