Vive l'ennui !

Bannir l'ennui à tout prix de la vie de nos enfants. Et pourtant, il est crucial pour leur bon développement...

"Je m'ennuie" ; "Je sais pas quoi faire…" ; "Je peux regarder la télé ?" ; "Tu viens jouer avec moi ?" ; Voici en vrac quelques exemples de phrases de plus en plus fréquemment entendues dans le quotidien des familles. L’ennui est devenu un empêcheur de tourner en rond, un état qu’il faut limiter le plus possible. L’angoisse de l’ennui… Occuper et stimuler les enfants constamment et à tout prix. Voilà le challenge perpétuel. Et pourtant, l’ennui apporterait en réalité de nombreux bénéfices à nos jeunes pousses. Il serait même indispensable à leur bon développement. Si si…

Une porte vers la créativité

L’ennui, c’est l’opportunité d’un plongeon dans son imaginaire. À condition d’avoir appris tôt à s’ennuyer, ces moments sont précieux pour que l’enfant développe sa créativité et sa débrouillardise. Il doit être ingénieux pour trouver un jeu ou inventer une histoire. Le couvercle de la casserole devient alors un bouclier de chevalier, le rouleau de carton, une longue vue en quête d’îles au trésor, le rideau du salon, une cape de super-héro. L’ennui devient liberté.

À la découverte de ses émotions

Souvent bien entouré, encadré et protégé, les occasions de se retrouver livré à ses propres pensées et de faire face à ses propres sentiments, sont finalement assez rares pour l’enfant. L’ennui est un moment important d’introspection, qui va permettre de réfléchir, de faire mieux connaissance avec soi-même et d’appréhender ses émotions. 

Apprendre à supporter le vide

Nos sociétés actuelles et leurs technologies ne laissent que peu de place aux instants de solitudes, y compris pour les plus jeunes, constamment sollicités. Apprendre à jouer seul, à gérer l’absence, supporter le silence et prendre un temps rien que pour soi. Ne pas voir le vide comme une angoisse mais plutôt cultiver le bonheur de ces moments. Savoir supporter l’ennui sera un atout dans la vie future et la gestion des épreuves difficiles. 

Un pas vers l'autonomie

S’ennuyer, c’est aussi apprendre par soi-même, l’occasion rêvée de faire des choix, de développer les initiatives et de prendre confiance en ses capacités. Ces parenthèses d’indépendance totale sont valorisantes et constructives pour l’enfant, qui sera mieux armé dans le futur pour les prises de décision auxquelles il devra faire face. 

Observer le monde

Se construire passe aussi par l’observation et l’écoute. Chaque enfant aime reproduire les comportements des personnes qui l’entourent. Son environnement direct est une vaste source d’inspiration, dans laquelle il va puiser ses traits de personnalité, ses valeurs, ses attitudes. Profiter de l’ennui pour observer le monde permettra à l’enfant d’être plus attentif et respectueux de son environnement et de son entourage. 

En quête de passions

Les phases d’ennui sont un exercice intéressant pour l’enfant : il doit se poser la question de ce qu’il veut faire, de ce qui lui ferait plaisir. Pas de directive, pas de consigne. C’est à lui de partir à la recherche de ses propres désirs, de ses souhaits. C’est une réelle opportunité de découvrir les passions qui l’animent profondément, celles pour lesquelles il s’investira sans compter et qui lui procureront une satisfaction inégalable. 

Ralentir le rythme

Vite, toujours plus vite. Le crédo de notre société moderne. Pas la peine de vouloir à tout prix remplir l’emploi du temps de l’enfant, déjà bien chargé. Pour s’épanouir, il a aussi besoin de s’ennuyer, notamment pour apprendre à décélérer. Cela lui permettra de souffler, de se calmer, de se poser, de se reposer même. Apprendre à faire bien, plutôt que faire vite !

Et si, finalement, l’ennui n’était avant tout qu’une perception insupportable pour les parents, sous pression dans cette course effrénée vers la réussite, le remplissage et la réalisation individuelle ? L’enfant, lui, en tirera de très grands moments de jeu, de plaisir et de développement personnel.

Alors, laissons-les s’ennuyer… et vive l’ennui ! 

Rejoignez la communauté inöuqa !

contact@inouqa.com